mercredi 14 décembre 2016

Congrès national du MCC des 11,12 et 13 Novembre 2016


1600 participants, 5 grandes tables rondes, 42 assemblées & ateliers interactifs, plus de 100 intervenants !


Retour et Prises de notes sur cet événement qui a lieu tous les 5 ans et qui avait pour thème : "Accélérer jusqu'où, l'Homme au coeur du mouvement" 

Introduction avec le "chant du Congrès" :

Seigneur des siècles et des jours,
Donne ton rythme à notre course,
Fils du Dieu vivant,
Sois le maître de notre temps !

* Table ronde: "Accélérer jusqu'où ?"


L'accélération est un marqueur de la "modernité tardive". Il s'agit d'éclairer ce phénomène et ses enjeux, à travers des approches économiques, scientifiques, sociétales, et spirituelles.

Intervenants:

  • Agnès Bénassy-Quéré
  • Gilles Finchelstein
  • Etienne Klein
  • Alain Thomasset
  • animé par Etienne Loraillere directeur de la rédaction KTO TV
Tout va plus vite mais pas forcément dans le cadre du bien commun

Souffrons nous "d'Accéléroïte aigüe"?
Vie personnelle: explosion des fasts foods, fash fashion dans l'habillement, la manière dont l'on se soigne, le rythme de diction a accéléré
Vie professionnelle : monde de la finance en rythme accéléré (durée de détention moyenne d'un titre à la bourse de Paris) INSEE horizon pour effectuer une tache est de 25% du référentiel
Vie publique: rythme de l'information (réseaux sociaux, multitude d'informations, bannière en continu sur les chaines d'info) projets de loi adoptés en urgence quasiment perpétuellement
TEMPS ACCELERE + TEMPS SATURE + TEMPS COMPRESSE
Le temps perds de sa profondeur, moins de passé, moins de présent, plus de futur
La révolution de la mondialisation, et l'exacerbation de la concurrence expliquent le culte actuel de la vitesse 
L'économie collective est en décélération contrairement à l'impression individuelle du temps presse / compressé
Phase de démondialisation (crise de l'investissement), concentration des flux internationaux de capitaux, fin des idéologies (le progrès a disparu, les innovations sont apparues)
La vitesse n'est pas facteur de stress, mais plutôt les ralentissements imprévus
" PRENONS LE TEMPS DE VIVRE EN GRACE AVEC NOS FRERES "
Habiter notre action par du sens en vue d'un bien commun -> attitude intérieure
Répéter ce qui nous mets sur un chemin de vie
La PATIENCE en relation vraie; AMOUR EST PATIENCE
L'IMPATIENCE nous empêche de voir ce que veut l'Autre; et COMPASSION nous permet d'éprouver joies et peines
Replacer notre action dans la durée
La PRIERE nous remet en relation avec le sens qui nous parcourt, et la LITURGIE rends notre rapport au temps particulier; elle structure notre temps.

* Séquence "L'entreprise en transformation numérique"

Comment construire un modèle d'entreprise durable dans un monde dont les changements s'accélèrent ? En quoi ce modèle peut-il allier performance et respect des hommes ? Des dirigeants d'entreprise se positionnent.

Intervenants:


  • Marc Benoit
  • Eric Carreel
  • Patrick Coquet
  • Anita Iriart-Sorhondo
  • Animé par Marie Dancer, journaliste à La Croix
C'est parce que le changement est technique qu'il faut mettre de l'humain
Workplay salariés qui interagissent ensemble quelque soit la strate hiérarchique
Le numérique doit avoir/porter un regard d'espérance
Relation forte dans l'entreprenariat
Contempler le monde avec le nouvel outil numérique
Arrivée du numérique aussi importante que l'écriture est encore plus importante que l'automobile dans notre monde
Marcher avec les nouvelles technologies
Le numérique est une formidable opportunité (création de start-up)
Outils/technologies au service de l'humain
Les salariés des entreprises du numérique sont passionnés
Manager/intermédiaire de proximité qui reste nécessaire, rôle de coaching et non plus d'informations descendantes/ascendantes.
Posture d'écoute, d'accompagnant
Accès à de nouvelles données.
Données personnelles : permission
Formation : conjonction de savoir-faire et outils d'anticipation et décloisonnement à de nouveaux modèles d'organisation.
Le numérique permet de relocaliser la production industrielle.

* Conférence : "Accélérer ensemble"

Alors que les temporalité sociales sont bouleversées, comment conduire une accélération qui ne laisse personne au bord du chemin, et préserve les équilibres de notre société, tel est le défi auquel vont tenter de répondre les invités.

Intervenants :
  • Patrick Braouezec,
  • François Lefebvre,
  • Nathalie Loiseua,
  • Salwa Toko
  • Animé par Isabelle de Gaulmyn, rédactrice en chef adjointe à La Croix
Accélération imposée ; non choisie
Le discours est à eux entre parenthèses politiques secteur public privé, etc.
Et à nous.
Démarches ministre active est un est un frein À l'accélération.
Travailler avec le plus grand nombre au même pas.
Accélération est inévitable ; information est universelle est instantané ; fracture du numérique sociale pour ceux qui n'arrive pas à rentrer dans le train.
Formation et information et des efforts mis les personnes pour monter dans le train. Réussite collective.
Besoin de vision dans un plan d'entre prise. Se laisser respirer donner du temps au temps.


* Table ronde: "Hommes et femmes au cœur du mouvement"

Des acteurs de l'économie, de la politique, et des membres du MCC témoignent de leur engagement "au coeur du mouvement" à travers leur action et leur vie personnelle.

Intervenants:

  • Laurence Debroux
  • Bertrand Galichon
  • Isabelle Lambret
  • Martin Lesage
  • Animée par Dominique Seux, journaliste économique
Irruption de l'information dans la relation entre équipes soignantes et les malades; dans les soins
Hyper sollicitation de l'information partout et au quotidien.
Économie sociale et solidaire pour lutter contre le profit à court terme.
Si l'accélération prive des sens elle peut être très néfaste.
Trouver des lieux de ressources pour repenser sa vie différemment.
Numérique et technologies redonne la possibilité de rencontrer à nouveau.
Économie collaborative permet de se libérer.
Déconnecter et préserver son temps personnel.
Qualité du temps à trouver l'énergie pour…
Être disponible et dans l'instant présent pour quelqu'un qu'on aime. Renoncer à la perfection formelle.
Le don permet de gagner du temps. Renoncer aux moyens qui permettent d'aller Plus vite renoncer au drive renoncer de rouler vite accepter les différents tempo autour de soi
Tout seul on va plus vite ensemble on va plus loin société qui souffre du vide
Plus j'en fais plus je suis débordé plus j'ai d'importance
Face à ce vide il y a une enquête de sens.
Les élites change, en sociologie le peuple regarde les élites. Micro économie entre parenthèses un map les ruche qui dit oui… Parenthèse plein d'économie politique devrais faire plus attention à la fraternité et son temps long
Sans gratuit que l'on peut donner peux faire agrandir.
L'imprévu un mène une interrogation, une question.
Il faut être est accepté d'être bousculé par l'imprévu.
Reprendre sa vie en main lorsqu'on sait qu'elle part à la dérive.
Accepter l'inconnu.
Les exclus perde le rapport autant.
Demain prend le pas sur maintenant ; Demain sera toujours mieux, donc maintenant c'est pas bien.
On court pour être à demain.

Le site du congrès : http://congres.mcc.asso.fr